Rbc

L’HÔPITAL NEUROPSYCHIATRIQUE DE NDERA, EN COLLABORATION AVEC RBC « RWANDA BIOMEDICAL CENTER », TRAVAILLENT SUR L’INTÉGRATION DE LA SANTE MENTALE ET LES SERVICES DE VIH.

Pour Bien évaluer cet intégration, ces deux organisateurs de l’événement on invité les infirmiers qui travaillent dans les hôpitaux de districts, mais chargés très spécialement de la Santé mentale et des services VIH.

1Le lieux

Comme ces organisateurs –là le disent, ce n’était pas presque possible de former tout les infirmiers à la fois, voila donc pourquoi, ils ont pris la décision de les diviser en deux groupes.

1Ils suivent attentivement le cours

Au commencent, en Aout, de 19 au 21,2014, le premier groupe a été formé ‘partage de l’expérience, sur l’intégration’, et comme nous venons de vous le dire, le groupe était fait pars les infirmiers chargés de service « Santé mentale », et de service « VIH », tout en voyant comment ces gents de deux services différents peuvent collaborer, toujours en visant l’intérêt du malade. Ils étaient au nombre de 46.

Sans tarder, c’est le deuxième groupe qui était en alerte, et il fallait attendre que la date du 24 se fixe, jusqu’au 26, Septembre, 2014. Les infirmiers qui ont suivi cette formation, était au nombre de 37. Par l’œil nu, ça se voyait que ces infirmiers étaient très ravis de découvrir des nouvelles stratégies, en faveur du traitement du malade, qui peut avoir une maladie mentale et le VIH SIDA a la fois.

1Le Docteur Achour en Action

Evald NTEZIRYAYO, il est psychologue, et il est parmi ces gents qui viennent d’être formés, comme il l’affirme, cette cession de formation est très importante pour eux.

« Cette cession que nous venons de passer, est très importante pour nous, car ça nous aide à savoir à faire, dans tous les cas, et encore, si les gents du service Santé mentale et ceux du service VIH travaillent comme équipe, ca aiderait à faire le malade évoluer. I peut arriver qu’un malade peut avoir deux problèmes a la fois, concernant les problèmes mentaux, et le VIH SIDA, et si vous ne travaillez pas ensemble, le malade risquerait avoir des problèmes », a évoqué le Psychologue Evalde NTEZIRYAYO.

1Dr Kiromera

Pendant ces sessions, les groupe on été accompagnés par les spécialistes différents, comme les médecins et les neurologues.

Rappelons que le 10 Octobre, c’est la journée mondiale de la sante mentale.

Jean Claude HAKIZIMANA

Comments are closed.