Butare

“LES ACTIVITES SONT ACCELEREES”, CARAES BUTARE

CARAES Butare, c’est l’un des centres de l’hôpital Neuropsychiatrique de Ndera, après le Centre Icyizere. CARAES Butare couvre le sud du pays, sauf les cas spéciaux qui se rapportent à l’hôpital Neuropsychiatrique de Ndera.

La fin de cette année 2014, pour CARAES Butare va laisser les traces d’accélérations des activités, parce que même par l’œil nu, on voit qu’il y a de l’amélioration, dans tous les domaines, parmi lesquelles figurent, les soins, l’accueil, des infrastructures, etc.

 

NOUVEAU BATIMENT, NOUVELLE VISION

butare2

Pour ceux qui y ont été, ils se souviennent du nouveau bâtiment qui était en chantier, menant ce n’est plus le cas, car ce qui était chantier est aujourd’hui bâtiment, prêt à servir. Comme l’affirme Gonzague KAYITARE, le Responsable provisoire de CARAES Butare, ce bâtiment a été construit, en faveur de beaucoup de chose en lien avec le malade.
Apres avoir remarqué que l’espace n’était pas assez, que l’accueil ne se faisait pas comme on le voulait, mais très spécialement que les malades améliorés avaient besoin de se retirer de salles de malades en crise, la source d’idée de bâtir, a été creusée sur place.
En interview avec, caraesnderahospital.com, Gonzague KAYITARE, le Responsable provisoire de CARAES Butare a tout exposé.

butare3
‘’Ce bâtiment va servir beaucoup, car ça va maintenant nous faciliter à orienter les malades améliorés vers les autres chambres, car un malade peut être amélioré, mais quand il voit un autre malade en crise s’agissant, les émotions peuvent faire qu’il reprenne. ’’
Pour rappel, ce bâtiment construit en collaboration avec l’hôpital Neuropsychiatrique de Ndera, est fait par trois chambres de consultation, la salle d’attente ou d’accueil, l’archivage, le bureau des infirmiers, le Réfectoire des femmes améliorées, les deux dortoirs à chacun ses dix lits, les douches et les toilettes, sans oublier la pharmacie de dis mission.
Ce bâtiment va être inauguré en Janvier, l’année prochaine.

Hakizimana Jean Claude

Comments are closed.